Semaine nationale de la continence urinaire

L’incontinence urinaire est un problème de santé qui touche plus de 2 millions de Français. La semaine de la continence urinaire permet ainsi à la plus grande partie de la population d’être informée sur l’existence de ce problème et sur ses différents modes de prévention. Il s’agit de tout savoir sur l’incontinence urinaire, pendant cette semaine qui se déroule habituellement au mois de Mars ou d’Avril.

Une semaine pour parler de l’incontinence urinaire

Les fuites urinaires ne sont pas des effets naturels de la vieillesse. C’est ainsi que les spécialistes affirment que le manque de continence peut bien être considéré comme une maladie, un souci qu’il est possible de résoudre à temps. Vu la grande ignorance des effets de l’incontinence, l’association des urologues de France organise ce que l’on appelle la Semaine nationale de la continence urinaire. Cet événement sert à sensibiliser les familles et leurs proches qui font généralement de cette question un tabou ou un fait de santé inutile à relever. La première édition de cette semaine dédiée aux fuites urinaires se déroulait en 2005. Chaque semaine de la continence urinaire étant encore rattachée à un thème bien précis. Cette période est également une occasion pour les spécialistes des hôpitaux et des cliniques de proposer des bilans urodynamiques et de faire connaitre leurs compétences dans le domaine de lutte contre l’incontinence.

affiche

Ce qu’il faut savoir sur la continence et ses mécanismes

L’incontinence existe, mais elle n’est pas une fatalité. Il est vrai que ses causes et mécanismes sont encore très mal connus, mais le tout est de savoir recueillir les renseignements disponibles et de faire des choix appropriés pour sa santé.

Les fuites urinaires peuvent être classées en 3 catégories :

  • l’incontinence urinaire d’effort (fuites urinaires causées par un effort musculaire: éternuement, toux, sport, etc.) ;
  • l’incontinence urinaire par impériosité (urines impossible à retenir même le temps d’atteindre les toilettes) ;
  • l’incontinence urinaire mixte (combinant les deux premiers types d’incontinence urinaire).

Les facteurs de l’incontinence sont quant à eux divers. Les causes les plus fréquemment citées sont celles qui proviennent de fortes dilatations musculaires (comme celles du muscle du périnée), des mauvaises pratiques mictionnelles (mauvais réflexes durant la vidange d’urine) ou encore du surpoids. Des solutions médicales et chirurgicales existent, mais le mieux est encore de savoir adopter les bonnes attitudes pour éviter les problèmes de fuites urinaires.

La fuite urinaire est très répandue en France et surtout chez les femmes. Un peu moins chez les hommes, il faut bien le reconnaitre…

Au cours de la semaine nationale de la continence urinaire, divers thèmes seront abordés pour répondre au mieux aux questions de tout un chacun. Il est conseillé de consulter des spécialistes très tôt dès que le problème de fuite apparaît. Ceci permettra d’éviter le plus possible la solution chirurgicale qui n’est jamais souhaitable, et de préserver au mieux la continence maximale chez le patient.

Les thèmes des précédentes années :

  • « Urgences urinaires : Ne courrez plus, des solutions existent » (2014)
  • « Un périnée subit tous les jours de fortes pressions » (2013)
  • « Incontinence et Sexualité : Oser en parler » (2012).