Sida : un autotest de dépistage à domicile

Aujourd’hui nous allons encore vous faire part d’une nouvelle avancée dans la lutte contre le VIH. Une lutte qui ces derniers temps avance plus rapidement qu’à l’accoutumée avec dernièrement cette découverte concernant les koalas ou encore ce nouveau médicament.

Annoncés depuis des mois, les tests de dépistage du virus du Sida sont en vente libre en France dans les pharmacies depuis ce mardi 15 septembre. Commercialisés depuis trois ans aux États-Unis et depuis le mois de mai au Royaume-Uni, ils permettent, à partir d’une goutte de sang collectée sur le bout du doigt, de déterminer soi-même, en seulement quelques minutes, si la personne est contaminée ou non par le virus.

sida-jeune-française

L’objectif de ces autotests VIH est de toucher les milliers de personnes qui échappent jusqu’à lors aux dépistages car rappelons qu’en France ce sont environ 30.000 personnes qui sont porteuses du VIH sans le savoir. C’est aussi un moyen pour les personnes de se tester en toute discrétion et en toute intimité.

Vendus sans ordonnance, ces tests coûtent entre 25 et 30 € et sont accessibles à tous même pour un mineur sans accord parental.

A noter que le kit est seulement valable pour le sida et qu’il ne permet pas de dépister les autres infections sexuellement transmissibles comme l’herpès, la syphilis…ou encore les hépatites virales.

Bien évidemment, en cas de séropositivité révélée lors de l’autotest, il est indispensable de réaliser un test sanguin complet afin de confirmer le diagnostic.

La Ministre de la Santé, Marisol Touraine a précisé qu’un service téléphonique d’aide et de conseils pour l’utilisation et les résultats de ce test sera accessible sur la plateforme Sida Info Service, 7 jours/7 et 24 heures/24, au 0 800 840 800 (appel confidentiel, anonyme et gratuit).

A voir dans quelques mois si ce nouvel outil aura permis de dépister plus de personnes et dans quelles mesures il est utile dans la lutte contre le sida